Comment éviter des pénalités lors de l’implantation de marquage de données structurées ?

gestructureerde data markering

L’utilisation de données structurées (également appelées ‘rich snippets’) est une bonne manière d’améliorer vos performances dans les moteurs de recherche. S’il comprend les marquages des pages de votre site, Google peut récupérer les informations pour ajouter des rich snippets et autres éléments aux résultats de recherche. Ces marquages permettent une meilleure indexation et vous profitez en outre d’une meilleure visibilité organique.

Pourquoi utiliser des données structurées ?

Les données structurées apparaissent le plus souvent juste en dessous de votre meta-title et engendre une meilleure visibilité ainsi qu’un CTR (taux de clics) plus élevé. Elles peuvent être ajoutées via schema.org et d’autres procédés, comme les microdonnées et le RDF.

Le revers de la médaille ? Les marquages de données structurées peuvent jouer en la  défaveur de votre site internet lorsqu’ils ne sont pas correctement utilisés. Google pénalise notamment les marquages de données structurés qui deviennent excessifs. En mars 2015, Google a effectué une mise à jour approfondie de ses algorithmes en la matière. Depuis, les snippets peuvent être uniquement placés sur des produits spécifiques et non plus sur des catégories ou des listes de pages de destination.

Comment savoir si le marquage de vos données structurées est validé ?

Vous pouvez facilement le vérifier grâce à Google Search Console. La page ‘données structurées’ reprend les informations que Google a rencontrées sur votre site. Ce rapport renseigne également les fautes dans les marquages de page qui ont causé le refus.

Comment éviter des erreurs ?

Les étapes ci-dessous vous aideront à ne pas commettre d’erreurs :

  • Veillez à ce que l’implémentation de vos données structurées corresponde à la version la plus récente du ‘guideline’ de Google.
  • Testez le marquage dans l’outil en ligne de Google pour les données structurées.
  • Vérifiez régulièrement les rapports des données structurées dans Google Search Console. Le rapport vous renseigne mieux sur l’indexation et les messages d’erreur éventuels.
  • Suivez le blog de Google webmaster pour les dernières mises à jour concernant les données structurées.

Que faire si Google pénalise vos données structurées ?

Si vous remarquez que les ‘rich snippets’ de votre site n’apparaissent plus dans les résultats organiques, il vaut mieux vérifier l’indexation et les erreurs dans Google Search Console. Pour résoudre les problèmes, nous vous conseillons de suivre ces étapes :

  • Consultez le rapport de données structurées dans Google Search Console et recherchez les erreurs. Les éléments avec le plus de fautes apparaîtront en haut, afin que vous puissiez les traiter en premier.
  • Cliquez ensuite sur un type de données structurées pour voir en détail les fautes de ce type.
  • Avant de corriger les marquages, vérifiez d’abord les exemples que vous trouvez dans Google Search Console. Si vous ne parvenez pas à solutionner le problème, vous pouvez toujours consulter la partie réservée aux données structurées sur le forum d’aide des webmasters.
  • Pour vous assurer que les marquages personnalisés soient corrects, entrez à nouveau l’URL dans l’outil de test des données structurées. Si les problèmes sont résolus, vous pouvez demander à ce que les marquages sont réexaminés. Cela peut prendre un certain temps avant que la page ne soit à nouveau analysée et traitée. La plupart des problèmes sont résolus en moins d’une semaine.
Executive Summary

L’utilisation de données structurées permet d’obtenir de meilleurs résultats dans la recherche organique. Il est conseillé de les implémenter de la bonne manière, à défaut de quoi Google vous pénalisera.

Leave A Comment




    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *