Fini l’attente en ligne grâce au format Accelerated Mobile Pages (AMP)

Accelerated Mobile Pages AMP

Aujourd’hui, l’utilisation d’internet mobile représente plus de la moitié du trafic total d’internet. Pourtant, l’expérience d’utilisateur laisse bien souvent à désirer. Des pages plus rapides sont indispensables pour garder votre site pertinent et pour assurer votre rendement. La technologie du format Accelerated Mobile Pages, une initiative open source de Google, promet de réduire considérablement le temps de chargement mobile !

L’ère nouvelle de la consommation d’informations

Les smartphones ont radicalement transformé notre quotidien. À tel point que certains se plaignent parfois qu’ils nous rendent asociaux. Regardez, disent-ils, comme tout le monde s’isole dans le train, dans sa propre bulle avec des écouteurs et un iPhone 6 dans les mains. Le téléphone change-t-il vraiment notre comportement ou est-ce une autre manière de consommer l’information qu’avant ?

Une chose est sûre : nous sommes branchés sur nos smartphones partout et tout le temps pour rester en contact avec nos proches, pour chercher l’une ou l’autre donnée ou pour suivre l’actualité. Le consommateur rencontre toutefois un problème : les pages internet se chargent trop lentement. Et cela est ennuyant aussi bien pour l’internaute que pour l’entreprise qui publie du contenu et qui fait de la promotion en ligne. Chaque fois qu’une page prend du temps à charger ou ne s’affiche pas du tout, vous perdez un visiteur et donc la chance de pouvoir créer une conversion.

Google introduit le projet Accelerated Mobile Pages

Le géant d’internet Google est parvenu à rendre la navigation mobile plus accessible et à la stimuler comme personne d’autre. En octobre 2015, Google a introduit le projet Accelerated Mobile Pages, AMP. Le projet open source utilise l’AMP HTML, une nouvelle infrastructure logicielle sur base des technologies existantes, avec lesquelles Google et ses partenaires ont créé des pages internet plus légères qui se chargent beaucoup plus rapidement sur des appareils mobiles. Quel que soit le nombre d’interfaces riches, des vidéos, animations ou graphiques sur la page, ils s’affichent tous de manière presque instantanée.

Sur le plan technique, les pages AMP sont une version distincte de la page de base pour les appareils mobiles. Votre navigateur choisit le code si une page AMP est disponible et vous le présente lorsque vous surfez sur votre smartphone ou votre tablette. Vous le remarquez également car il apparaît un slug ‘/amp/’ dans l’URL.

En outre, il est important de signaler à Google la relation entre les pages classiques et les pages AMP. Pour ce faire, vous devez ajouter une URL canonique dans le code des pages AMP vers la version standard et ensuite indiquer sur la page qu’il existe une version AMP.

Le carrousel des ‘Top Stories’

Le 24 février 2016, Google annonce officiellement que les pages web en format AMP sont désormais plus faciles à trouver dans Google Search. Lorsque vous faites une recherche dans Google avec un appareil mobile, un carrousel présentant des ‘Top Stories’ apparaît au-dessus, dans les résultats : ce sont les pages web AMP les plus pertinentes. Des journaux de renom comme The Guardian ou The New York Time en font déjà partie.

Vous consultez les pages plus rapidement et vous faites défiler les résultats plus facilement. C’est une manière plus que attrayante de naviguer sur votre smartphone ou votre tablette : rapide et adaptatif, sans perdre de temps. Les pages web construites en AMP HTML se chargent en moyenne quatre fois plus vite que les pages web classiques. Elles utilisent en outre dix fois moins de données.

L’impact de l’AMP

Le format Accelerated Mobile Pages offre de nombreux avantages pour les webmasters et les marketeurs, mais il faut encore un peu patienter avant de constater des résultats concrets. Lorsque vous avez vous-même implémenté l’AMP sur votre site, vous souhaitez savoir exactement ce que ces pages génèrent comme prestation. Vérifiez d’abord si les versions AMP s’affichent sur les appareils mobiles et si elles sont détectées par Google Search Console. L’AMP ne supporte malheureusement pas l’extension de custom JavaScript, mais il existe de quoi compenser : grâce à un code séparé, vous pouvez suivre vos pages AMP dans Google Analytics. Vous découvrez ainsi si les nouvelles pages pour mobile créent du trafic et, dans ce cas, si elles permettent d’augmenter l’engagement des utilisateurs. Pensez à des mesures précises comme le ‘time on site’, le ‘bounce rate’ et le ratio de conversions (si pertinents).

Il est encore difficile de comprendre l’influence qu’aura l’AMP sur le classement des pages. Ce que nous savons, c’est que la vitesse joue déjà un facteur crucial pour le SEO. Nous pouvons donc espérer que les sites rapides sur appareils mobiles fonctionneront mieux dans le SERP que les versions équivalentes plus lentes. Google explique enfin que l’AMP n’est pas la seule manière possible pour accélérer le chargement d’une page web. Le succès d’un site internet restera toujours dépendant des avantages qu’un internaute y trouve.

L’AMP est l’une des nouvelles techniques (et tactiques) dans la discipline SEO ‘Search Appearance Optimization’ ou SAO. Tandis que le marketing de moteur de recherche s’oriente toujours vers le classement, la manière visuelle de présenter les résultats est encore plus importante. Si votre contenu obtient un bon score dans Google, la prochaine étape est alors de vous distinguer des concurrents en adaptant des techniques pour stimuler les ‘rich snippets’. Les pages AMP apparaissent plus haut dans les résultats de recherche de Google et sautent tout de suite aux yeux de l’utilisateur.

En savoir plus sur l’implémentation des ‘Top Stories’ avec l’AMP ?

Executive Summary

La technologie du format Accelerated Mobile Pages, une initiative open source de Google, promet de réduire au possible le temps de chargement d’une page internet mobile.

Leave A Comment




    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *