Yahoo! achète Tumblr

Yahoo! achète Tumblr

Le bruit courait depuis quelque temps que Yahoo ! lorgnait le site de microblogage Tumblr. Mais à présent, le moteur de recherche a fait savoir que la reprise est bel et bien signée. C’est donc officiel, Yahoo ! rachète Tumblr pour 1,1 milliard d’euros. Yahoo ! espère ainsi attirer plus d’utilisateurs et d’annonceurs. Cette reprise est l’une des nombreuses initiatives prises dans le but de séduire un public plus jeune.

Tumblr : le blog par excellence

La plateforme Tumblr a été lancée en 2007 par David Karp. Tumbler permet de publier des blogs sur internet et sur les smartphones. À travers ce site de blogage, vous pouvez partager des textes, photos, vidéos et autres via les réseaux sociaux.

Fort de 108 millions de blogs, le site de microblogage comptabilisait le mois deniers 13 milliards de pageviews. Tumbler enregistre chaque seconde 900 nouvelles contributions sur son site et, chaque mois, 24 milliards de minutes de visionnage dans le monde. Selon Yahoo !, Tumblr est dès lors l’un des réseaux de média à plus forte croissance du monde.

Yahoo! vs. Tumblr

La chef d’entreprise de Yahoo!, Marissa Mayer, et le fondateur de Tumblr, David Karp, sont, après quelques réunions, parvenus à un accord. « Nous promettons de ne pas gâcher Tumblr », déclare Yahoo ! dans une déclaration officielle. Malgré cette reprise, Tumblr restera indépendant et son créateur David Karp reste à la barre du bateau. Avec cette reprise, Yahoo ! compte doubler son propre nombre d’utilisateurs, atteignant ainsi 1 milliard par mois.

L’image de Yahoo!

Cet achat souligne la nécessité d’atteindre un public plus jeune. Avec Tumblr, Yahoo! Souhaite se donner une image plus jeune et tendance. « Un défi pour notre démographie vieillissante. En nous rendant plus visibles, nous pouvons redevenir plus cool, chose à laquelle nous ne sommes pas parvenus ces dernières années », explique le CFO de Yahoo !, Ken Goldman.

En adoptant une image plus jeune et tendance, Yahoo! souhaite s’octroyer une part plus importante du marché de la publicité sur les réseaux sociaux.

Leave A Comment




    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *