Pourquoi Snapchat est loin d’être le Saint-Graal ?

Snapchat

« Si votre entreprise ne se trouve pas sur Snapchat, elle semblera malheureusement à la traîne et votre portée sur les réseaux sociaux en sera affectée », clameront sans aucun doute les gourous du marketing. Mais est-ce bien vrai ? Cette application principalement conçue par des adolescents rebelles représente-t-elle vraiment le paradis pour le marketeur ? Maintenant que le premier élan d’enthousiasme est passé, il est temps de faire le point !

Pour les personnes qui ont seulement découvert le smartphone hier, nous vous expliquons ce qui rend ce canal extrêmement populaire. Snapchat est une application qui permet le partage de photos et vidéos avec vos amis, qui seront supprimées après avoir été vues. Sur votre ‘story’ telle qu’elle est appelée, vous pouvez alors rendre votre contenu public pour tous les abonnés.

Les adolescents sont littéralement dingues de Snapchat, et cela ne nous étonne pas. Contrairement à Facebook, notamment, leurs (grands-)parents ne peuvent pas venir jeter un coup d’œil, et l’application est délibérément désordonnée, pour ne pas dire chaotique ! Les filtres originaux (tout le monde a entendu parler du ‘face swap’ n’est-ce pas ?) rendent l’expérience complète. Vos photos sont ratées ? Rien de grave, elles disparaîtront le jour d’après ! De plus, sur Snapchat, il n’existe pas de bouton pour ‘aimer’ ou ‘commenter’ ce qui est influence positivement le comportement des jeunes. Il est question d’apporter un côté plus personnalisé et spontané qu’Instagram par exemple.

Selon le bureau d’enquêtes de marché eMarketer, Snapchat comptera à la fin de l’année 58,6 millions d’utilisateurs aux États-Unis.

Click to tweet!

Selon le bureau d’enquêtes de marché eMarketer, Snapchat comptera à la fin de l’année 58,6 millions d’utilisateurs actifs aux États-Unis. Cette application deviendra donc plus puissante que Twitter, qui clôturera l’année avec 56,8 millions d’utilisateurs actifs. Pinterest obtiendra quant à lui 54,6 millions d’utilisateurs actifs.

StuBru, une ‘story’ à suivre de près

Les avantages de Snapchat pour les marketeurs semblent être évidents. Avec un nombre aussi important d’utilisateurs, vous êtes certain d’atteindre votre cible. Un bel exemple du marketing fructueux de Snapchat est le compte de Studio Brussel. Chaque semaine, le Snapchat StuBru appartient à un autre présentateur et cette approche fonctionne ! Entre-temps, plus de 50 000 fans suivent la story de la chaîne de radio. Studio Brussel adopte avant tout un esprit jeune et dynamique et partage donc le même groupe-cible que celui de Snapchat.

Pour les autres marques qui visent un jeune public appréciant par-dessus tout le divertissement, il est tout indiqué de choisir Snapchat. À condition de le faire correctement, bien sûr. Comme pour les réseaux sociaux en général, vos snaps doivent être intéressants et/ou attrayants pour les abonnés. Outre les jeunes personnes, vous trouverez également parmi eux des fans d’actualité. Le canal se prête à merveille au post de messages ‘live’ et de mini-reportage de grands événements comme la Coupe d’Europe ou la campagne électorale américaine. Les ‘News addicts’ sont comblés car Snapchat leur offre les nouveautés les plus branchées et les plus pertinentes sur un plateau.

Sachez que Snapchat permet de construire un lien personnel et étroit avec vos abonnés : un atout inestimable dans l’univers du marketing où tout tourne autour de l’engagement et de l’interaction.

Moins grandiose pour le B2B

Nous pourrions écrire que Snapchat est aussi le Saint-Graal pour le marketing B2B et qu’il obtient donc de nombreux ‘likes’. Parce que le marketing devrait tout d’abord être tendance, n’est-ce pas ? Cependant, nous ne tenons pas à vous mentir. Un marketing (online) réussi s’accorde surtout à votre groupe-cible, qui, sur le marché b2b, ne se trouve pas sur Snapchat (du moins pour le moment).

La personne qui utilise Snapchat y reste et ne fait plus la transition vers un navigateur. C’est donc un canal qui n’engendrera aucun trafic vers le site web de votre entreprise.

Click to tweet!

Dans le monde du B2B, il n’y a pas d’intérêt à partager des vidéos courtes ou des photos de votre lieu de travail. Peut-être que les employés et les partenaires pourraient apprécier cela, mais ce n’est pas ce qu’attendent de nombreux clients. Sauf si… Snapchat met un peu de côté son image ‘cool et branchée’ et évolue vers un canal visuellement professionnel, où les images d’entreprise ont leur place.

Voici quelques autres inconvénients pour les marketeurs B2B :

  • Faire de la publicité sur Snapchat est particulièrement cher. Le budget initial atteint les 50 000 euros.
  • La personne qui utilise Snapchat y reste et ne fait plus la transition vers un navigateur. C’est donc un canal qui n’engendrera aucun trafic vers le site web de votre entreprise.
  • Il est presque impossible de calculer les retombées sur Snapchat.

Ne faites pas une croix sur Snapchat

Parmi les points abordés ci-dessus, beaucoup sont sous réserve. En effet, Snapchat est un canal en constant changement. Bien qu’il ait commencé comme un simple média social, il offre désormais de plus en plus de fonctions. Les possibilités pour les utilisateurs et les annonceurs vont probablement augmenter à l’avenir. Nous ne bannissons pas Snapchat, mais nous attendons (impatiemment) !

Leave A Comment




    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *